Koman, Theth et Valbona : boucle dans les Alpes albanaises


Le voici, le voilà, le point d’orgue de notre voyage en Albanie, le pic d’émotion de notre périple, le climax de notre mois dans le pays… les Alpes albanaises ! Le mot « Alpes » est bien entendu un surnom, puisque nous sommes dans les Balkans, mais il fait référence à la zone qui englobe les pics les plus élevés. Nous réalisons ici une superbe boucle de trois jours qui nous voit partir de Shkodër, remonter en bateau le lac de Koman, randonner entre les villages de Valbona et Theth, puis redescendre par la route à notre base de départ.

Carte de la boucle Shkoder Koman Valbona Theth

Au passage, si Shkodër vous intéresse, nous lui avons consacré un article : Shkodër, la ville des vélos.

 

Au fil du lac de Koman

La première phase de notre circuit au nord de l’Albanie consiste à rejoindre le village de Valbona depuis Shkodër. Et pour cela, rien de plus simple puisqu’une société de transports s’occupe de tout. Elle nous prend en charge en minibus au pied de notre guesthouse, nous pose sur un bateau, puis nous récupère à l’autre extrémité du lac dans un nouveau minibus. Durée de l’opération : six heures. Beauté des paysages : 10/10 !

La veille au soir, un violent orage s’énervait sur Shkodër et le ciel continue ce matin de nous regarder de travers. Sur la première partie du trajet, notre chauffeur zigzague entre les éboulis, à croire qu’il a plu des pierres.

Arrivé au barrage de Koman, le minibus nous déverse dans un autre bus… sur l’eau. Un ferry, nous direz-vous. Oui, un ferry, sauf qu’il est constitué d’une coque de bateau, sur laquelle trône une authentique carlingue de bus. Le volant a été remplacé par un gouvernail et roulez jeunesse. Euh… naviguez jeunesse !

Ferry sur le lac Koman en Albanie

Malgré le crachin, les passagers vont et viennent de leur siège au pont pour admirer la vue, de plus en plus scotchante.

Lac de Koman en Albanie
Lac de Koman en Albanie

Tous les passagers ? Non, car Mi-raison dort d’un sommeil profond, loupant l’un des plus beaux moments de notre voyage albanais !

Dessin : ferry sur le lac de Koman

Cette traversée du Lac de Koman est un spectacle du début à la fin. Les collines se resserrent en étroites gorges, s’éloignent dans les nuages, reviennent de plus belle… Un énorme coup de cœur !

De temps à autre, le bateau approche d’une rive qui paraît sauvage. Un passager saute sur la terre ferme et disparaît dans les arbres. Nous apprenons qu’au moment de la construction du barrage, et tandis que l’eau montait, aucun des habitants des berges n’a été pris en charge par la dictature alors au pouvoir. Ils ont dû se débrouiller, c’est-à-dire déménager leurs maisons plus haut, dans les collines boisées.

Montagnes et lac Koman, Alpes albanaises

Le soleil se résout à percer par endroit, ajoutant de nouvelles couleurs à la palette de la nature. Mi-fugue mitraille comme une folle…

Traversée du lac Koman en Albanie

… et finit par réveiller Mi-raison, parce que tout de même, ce n’est vraiment pas le moment de roupiller !

Dessin : Réveil sur le lac de Koman, Albanie

Conseils pratiques pour traverser le lac de Koman

Réserver le bateau et les bus

Nous avons réservé notre trajet complet sur le site komanilakeferry.com, qui prend en charge d’hôtel à hôtel. Ce n’est pas la seule entreprise à proposer le voyage, mais nous en avons été très satisfaits. Le tarif du ferry est de 5€ par personne, auxquels s’ajoutent 700 leks pour chacun des deux trajets en van, à régler directement au chauffeur. Départ de Shkodër à 7h, arrivée à Valbona à 13h. L’itinéraire peut tout aussi bien être réalisé dans l’autre sens, départ de Valbona à 11h.

 

Valbona : montagne nous voilà !

Le village de Valbona en lui-même n’a pas de charme particulier. Une simple route au fond d’une vallée encaissée, quelques maisons dispersées et un énorme hôtel en construction, comme un nez au milieu de la fissure.

Village de Valbona en Albanie

Peu importe, nos regards sont attirés par les sommets qui nous envoûtent et donnent déjà envie de crapahuter. D’ailleurs, nous avons une après-midi à tuer à Valbona avant le trek du lendemain.

Dessin : Comment tuer une après-midi à Valbona ?

Plusieurs randonnées sont repérables sur Wikiloc. Craignant que le ciel ne nous tombe sur la capuche, nous optons pour la plus courte jusqu’au village de Kukaj, à 2,5km de là.

Comme toute vallée, Valbona possède une rivière, avec laquelle nous faisons connaissance. Bonjour bleutée !

Village de Valbonë en Albanie

Puis nous suivons un sentier jusqu’au village de Kukaj qui consiste en trois maisons… et trois splendides bottes de foin. Elles nous bottent.

Sentier de Valbona à Kukaj, montagnes albanaisesNuages sur les montagnes à Valbona, Albanie

Paille dans le village de Kukaj près de Valbona

Hélas, la pluie redoutée entre dans la danse. Nous redégringolons jusqu’à notre hôtel et croisons les doigts, pieds et mains, pour qu’il fasse beau le lendemain.

Conseils pratiques sur Valbona

Où dormir à Valbona

Les logements sont plus chers dans cette région qu’ailleurs en Albanie. Pensez à réserver en haute saison, car ils sont rapidement pris d’assaut. Nous avons choisi l’hôtel Bujtina Valbonë, sans ambiance et à un prix élevé pour l’Albanie, mais confortable et impeccablement propre (~50€ la chambre double, infos et réservations icii).

Où manger le midi

Il n’y a pratiquement pas de choix dans le village, c’est pourquoi nous avons retrouvé tous les autres touristes chez Tradita. La nourriture y est très moyenne. L’alternative est… une micro boutique qui vend des chips et des barres de céréales. Cela peut toujours dépanner, notamment pour improviser un pique-nique de randonnée.

Où dîner

La plupart des hébergements proposent le dîner et notre hôtel n’échappe pas à la règle. Les gérants préparent cinq ou six plats à prix correct et laissent les clients piocher parmi ceux-ci.

 

Randonnée de Valbona à Theth

Le deuxième jour, il est temps d’attaquer les choses sérieuses. Nous ouvrons les rideaux et, miraaaaacle, le soleil darde ses rayons de velours.

Lever de soleil à Valbona en Albanie

Nous décroisons les doigts, engloutissons notre petit déjeuner et nous élançons sur la route à 8h du matin. Au programme : 12 kilomètres, 900m de dénivelé positif jusqu’au col, puis 1000m de dénivelé négatif pour redescendre dans une autre vallée, côté Theth.

À cela s’ajoutent quarante-cinq minutes de marche sur bitume pour rallier le point de départ de la randonnée depuis notre hôtel, qui n’ont rien de monotone. Les voitures ne se sont pas encore réveillées, seuls quelques randonneurs et chants d’oiseaux nous accompagnent. Les montagnes camouflées la veille apparaissent dans toute leur majestuosité.

Montagnes à Valbona en Albanie
Vallée de Valbona en Albanie

L’asphalte prend fin, nous poursuivons dans le lit d’une rivière sèche, avant de commencer à grimper dans un décor champêtre où forêts et petites fermes cohabitent paisiblement. Mais nos yeux sont rivés sur les sommets, captivants.

Alpes albanaises entre Valbona et Theth
Vallée de Valbona en Albanie

Au bout de trois heures, surgit une cabane qui sert le café, accolée à une source d’eau potable qui réhydrate nos gourdes.

Peu après, nous atteignons la dernière portion de montée. D’en bas, elle paraît… un mur. Pas de doute possible, nous repérons des randonneurs au sommet, c’est par là que nous allons devoir passer ! Mais comme la nature est bien faite, elle a caché des fraises des bois et des framboises sauvages dans cette pente, exactement lorsque nous avons besoin de courage.

Randonnée entre Theth et Valbona en Albanie
Montagne Maja e Thate à Valbona

Voilà, le plus difficile est derrière nous ! Après quatre heures de marche, nous atteignons le col. Même sous les bourrasques soufflantes, la vue est… époustouflante.

Sommet de la randonnée de Valbona à Theth
Alpes albanaises à Theth et Valbone

Nous enfilons nos coupe-vents et trouvons un recoin abrité pour un pique-nique mérité. Jusqu’alors, nous marchions souvent seuls, mais l’heure est au tête-à-tête avec ceux qui arrivent de Theth. Nous estimons être une centaine de randonneurs à réaliser la traversée dans chaque sens, fin juillet donc en très haute saison.

Chevaux dans la montagne albanaise

En redescendant, une deuxième buvette nous happe et nous sert un café à la turque épais comme du mazout. Elle aussi est dotée d’une source d’eau potable, pratique pour ne pas transporter des litres.

Les vues sont moins dégagées sur cette portion, à l’ombre d’une épaisse forêt. Mais l’humus repose les pieds après des kilomètres de cailloux.

Randonnée dans la montagne à Theth en Albanie

Enfin, nous découvrons la vallée de Theth, moins encaissée que celle de Valbona, mais verte et touffue, douce et bucolique, ponctuée de maisons éparpillées.

Paysage à Theth en Albanie
Village de Theth en Albanie

Nous nous égarons en cherchant notre auberge, escaladons des barrières, dérangeons quelques vaches, traversons une rivière sur un pont brinquebalant, et finissons par atteindre l’objectif, accueillis par une famille adorable. L’un des fils se moque gentiment : « Seuls les Français se perdent ! ».

Vallée de Theth, montagne en Albanie

Le lieu est incroyable : une vieille bâtisse de pierre entourée de forêts, et une terrasse paisible pour profiter de la vue sur les pics…

Dîner avec vue à Theth, Albanie

… des voisins plutôt tranquilles…

Calme dans la montagne à Theth

… et quelques animaux de compagnie.

Veaux à Theth, Alpes albanaisesPortrait de vache albanaise

Nous glissons les pieds sous la table et nous laissons servir un dîner tout de produits frais. Difficile de trouver meilleur complément à la balade du jour !

La famille nous explique que leur guesthouse fut la première à ouvrir à Theth il y a plus de vingt ans. Depuis, chaque été, ils mettent leurs métiers à Shkodër sur pause, embarquent les grands-parents et viennent passer quelques mois au frais pour accueillir les vacanciers. Ils ne sont pas les seuls : sur quatre-vingts familles, quinze restent vivre à Theth l’hiver, isolées du reste du monde par la neige.

Conseils pratiques pour randonner de Valbona à Theth

Le trek entre Valbona et Theth

12 kilomètres sur le sentier officiel, 900m D+, 1000m D-. Ajoutez environ 4km pour atteindre le sentier depuis Valbona, puis entre 1 et 2km pour rejoindre votre logement à Theth. Nous avons mis 8h30 en tout, pauses comprises, sans nous presser.

La randonnée est simple à suivre, le sentier unique laissant peu de place au doute. Physiquement, nous ne l’avons pas trouvée trop difficile et même les moins randonneurs peuvent s’en sortir avec une bonne motivation, qui se puise facilement dans les paysages. Il s’agit tout de même de haute montagne (le col est à 1800m d’altitude), prévoyez donc de bonnes chaussures ainsi qu’un anorak en cas de variation météorologique.

Un jour de temps pas trop caniculaire, une gourde de 75cl peut suffire grâce aux deux buvettes qui ont aménagé des sources d’eau et laissent chacun se servir gratuitement. L’eau est potable également à Valbona et Theth.

Nous nous étions renseignés pour raccourcir la randonnée de 4km, entre le village de Valbona et le début du sentier, mais le bus mentionné par certains blogs anglophones n’existe apparemment plus et le taxi est facturé 25€ (!). Finalement, cela se fait très bien à pied.

Dormir à Theth

Nous avons réservé notre chambre à l’Auberge Molla Guest House (~30€, infos et réservation icii). Concrètement, il ne faut pas s’attendre à du grand confort. La chambre est sommaire et la salle de bain est partagée. En revanche, la famille est ultra accueillante, le dîner est copieux et l’expérience est reposante au possible. Nous la choisirions à nouveau sans hésiter.

Auberge Molla à Theth, Albanie

Manger à Theth

Une poignée de petits établissements proposent de quoi se nourrir le midi. Quant au dîner, vous pourrez vous tourner vers votre guesthouse. Nous nous sommes régalés pour 6€ par personne chez la nôtre (végétarien sans problème sur demande).

 

Qu’as-tu en Theth ?

Le lendemain, après un bon petit déjeuner face aux montagnes, nous partons visiter Theth. Nous avons la matinée devant nous pour profiter de notre nouvelle vallée.

Botte de paille à Theth

Le long de la route principale, l’offre touristique est en plein boum : auberges, campings, bungalows et autres, dissimulés sous les grands arbres. De loin, la vallée cache bien son jeu. De près, les anciens ne doivent plus la reconnaître.

Dessin : comment prononcer Theth. Réponse : à l'anglaise et on galère !

Fffféffff ne possède pas vraiment de centre. À moins que ce ne soit cette fameuse église, avec des tuiles en bois, qui se retrouve sur toutes les photos d’Albanie.

Église de Theth en Albanie

Tandis que nous entrons jeter un œil, des ados du coin nous suivent et nous assaillent de questions. Un bon divertissement lorsque l’on passe l’été dans un village perdu. Et puis damn!, qu’est-ce qu’ils sont doués en anglais, les gamins de ce pays !

Un peu plus loin se trouve l’une des dernières kulla d’Albanie, ou tour d’auto-réclusion (150 leks l’entrée). Qu’est-ce donc ? Selon le code d’honneur albanais issu du Moyen Âge, quiconque se croyant en danger de meurtre pouvait s’auto-enfermer dans l’une de ces tours pendant quelques jours ou mois, le temps de négocier sa survie.

Dessin : tour d'auto-réclusion Kulla en Albanie

Nous partons ensuite à la recherche de la cascade de Grunas, à une bonne demi-heure de là. Une enfant nous met sur le bon chemin, mais vous pouvez tout aussi bien utiliser l’application Maps.me, très précise dans la région. La balade est sympathique, rafraîchissante. Ne vous arrêtez pas à la première mini-cascade, il faut continuer de grimper pour atteindre la grande, la vraie !

Cascade à Theth en Albanie

Au retour, nous nous accordons une pause auprès de l’une des deux maisons croisées en chemin, qui abrite un café tout simple : une belle pelouse à l’ombre, des tables en bois et quelques poules. Ah, l’Albanie nous manquera !

Scène bucolique à Theth

Pont à Theth en Albanie

C’est déjà l’heure de quitter les Alpes albanaises et de rentrer à Shkodër. Le fils cadet de nos hôtes ayant une course à faire en ville, il propose de nous emmener pour un peu moins cher que le bus. Nous mettons 2h30 pour regagner la civilisation, ralentis par quelques pauses photo. Le col, notamment, est impressionnant, ainsi que la descente qui lui succède !

Parc national de Theth en Albanie
Route de Theth à Shkodër en Albanie

 

Notre avis sur ces trois jours dans les Alpes albanaises

La région est magnifique, les montagnes sont fascinantes et les villages gardent une petite ambiance de bout du monde, malgré l’afflux de randonneurs l’été. Sans parler de la traversée du lac en ferry, féérique. Cette boucle restera notre souvenir préféré d’Albanie, pourtant la concurrence était rude. Amoureux de nature et de montagne, foncez !

La randonnée entre Valbona et Theth est la plus connue, car les villages sont faciles à rejoindre sans agence et sans guide, il suffit de réserver le ferry et les hébergements. Nous nous sommes inspirés de l’excellent article pratique de Travel Pics and Tips. Il est également possible de réaliser la boucle Koman – Valbona – Theth en sens inverse, nous n’avons pas d’avis sur le meilleur ordre.

Si vous êtes venus avant tout pour randonner en Albanie et que vous souhaitez explorer des sentiers moins courus, les montagnes de la région en regorgent, dont le célèbre trek Peaks of the Balkans qui traverse également le Monténégro et le Kosovo. Nous vous dirigeons chez deux collègues blogueurs qui l’ont parcouru en une dizaine de jours : Peaks of the Balkans, par Shoesyourpath.

Récapitulatif de notre boucle Koman – Valbona – Theth

Jour 1 : de Shkodër à Valbona
– Départ à 7h de Shkodër, trajet en minibus jusqu’au lac de Koman (durée 2h)
– Ferry sur le lac de Koman jusqu’à Fierze (durée 3h)
– Minibus de Fierze à Valbona (durée 1h)
– Après-midi : promenade à Valbona
– Nuit à Valbona

Jour 2 : randonnée de Valbona à Theth
– Randonnée de 8h à 17h environ
– Nuit à Theth

Jour 3 : visite de Theth et retour à Shkodër
– Matin : visite de Theth (église, tour d’auto-réclusion, cascade)
– Début d’après-midi : route vers Shkodër (2h30)
– Nuit à Shkodër

En pratique :
– Gros sacs laissés à notre guesthouse Lille France à Shkoderi, strict minimum emporté dans nos petits sacs.
– Transports de Shkodër à Valbona réservés sur komanilakeferry.com.
– Bus de Theth à Shkodër à réserver la veille auprès de votre auberge. Horaires à 13h en moyenne saison pour 1000 leks, 9h et 13h en juillet-août pour 1400 leks.
– Logements réservés en ligne :
– Hôtel Bujtina Valbonë à Valbonai
–  Auberge Molla Guest House à Thethi
– Dîners et petits déjeuners pris dans nos hébergements à Theth et Valbona.
– Pique-nique de trek improvisé avec chips et biscuits le midi, mais les buvettes en chemin servent quelques snacks.
– Eau potable aux robinets et sources.

Admirer les Alpes albanaises sans randonner ?

Une amie venue simplement voir Theth en voiture n’a pas apprécié le voyage. Déjà, bien qu’ayant loué un 4×4, deux de ses roues ont crevé sur la portion de route non bitumée. Puis elle a été déçue par le village, tout comme les autres touristes autour d’elle « qui ne savent pas trop ce qu’ils viennent faire ici ». Il est vrai que l’ambiance est à la tranquillité, sans beaucoup d’activités. Idem à Valbona : même si nous avons croisé des familles qui venaient se poser à la fraîche après la traversée du lac Koman, mieux vaut aimer prendre un peu d’altitude sur les sentiers pour en profiter, car il ne se passe rien au fond de la vallée.

 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *